Financer ses vacances
Financer vacances


Cap' devant ! souhaite aider les personnes accompagnées  à réaliser leurs projets vacances en leur permettant de bénéficier de chèques vacances.


L'Agence Nationale des Chèques-Vacances (ANCV) est un établissement public qui a pour mission de favoriser l'accès aux vacances. Son dispositif d'Aide aux Projets de Vacances (APV) s'adresse aux personnes en situation de handicap et à leurs aidants pour délivrer des aides versées sous forme de chèques-vacances. 

Ces aides sont accordées en fonction du projet et des ressources des personnes. 

  • Les enfants des IEM, les adultes des SAJ, des foyers de vie et foyers médicalisés et leurs familles peuvent bénéficier de ces aides pour financer des projets de vacances, grâce à la convention que notre fédération, la FFAIMC, a signé avec l’ANCV.
Ainsi en 2019, 22 personnes en situation de handicap accueillies dans nos établissements ont bénéficié de plus de 12 000 € d'aides sous forme de chèques vacances, pour un montant moyen par projet de 570 €.
  • Pour les travailleurs de nos ESAT, la démarche est d’abord d'initier un dispositif d'épargne vacances cofinancé par leur épargne et l'ESAT qui les emploie. L’ANCV et les membres du CCAH (Comité National Coordination Action Handicap) peuvent ensuite financer une aide complémentaire en fonction des projets, pour un montant allant jusqu'à 500 € par personne.

Pour plus d'informations et faire une demande d'aide, contactez l’assistante sociale ou la CESF (Conseillère en économie sociale et familiale) de votre établissement ou le siège social à info@capdevant.fr.

L’ANCV propose aussi un  programme Seniors en Vacances qui  s'adresse notamment aux personnes en situation de handicap de plus de 55 ans mais aussi aux aidants familiaux ou professionnels.


D’autres organismes peuvent vous aider à financer vos vacances

Avant tout rappelons que les temps de traitement des dossiers de demande de prise en charge pouvant être très longs, il est indispensable de s'y prendre suffisamment à l'avance.

  • La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH)

Vous pouvez faire valoir les surcoûts générés par votre handicap ou celui de votre enfant lors de vos vacances (recours à l'aide d'une tierce personne, frais liés au transport, autres dépenses liées au handicap) et ainsi obtenir un financement à travers une demande de Prestation de Compensation du Handicap (PCH) ou une demande de complément d’Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé (AEEH).

Contactez l'assistante sociale de votre secteur ou directement la MDPH de votre département.

Le saviez-vous ? l'accès à la PCH a été simplifié et son accès élargi :
plus d'infos ici

  • Le Fonds Départemental de Compensation (FDC)

Géré par la MDPH, il est chargé d'accorder des aides financières afin de permettre aux personnes handicapées de faire face aux frais liés à leur handicap restant à leur charge, après avoir fait valoir leur droit à la prestation de compensation. Les montants des aides et les publics concernés sont différents d'un département à l'autre. 

Rapprochez-vous de la MDPH de votre département.
  • La Caisse d'Allocations Familiales (CAF)

La CAF et la Mutualité Sociale Agricole accordent des "bons vacances" aux familles allocataires en fonction du type de séjour, de la durée et des revenus de la famille.

Le service VACAF a pour mission d'aider les familles les plus fragilisées à accéder aux vacances et au tourisme social. Des aides complémentaires peuvent aussi être accordées.

  • En fonction de votre situation, d’autres organismes peuvent vous aider, par exemple  : 
  • Le Centre Communal d'Action Social (CCAS)
  • Les mutuelles et caisses de retraite
  • Les Comités d’entreprise